Home > Actualité  
 
 
     
 
 

Pendant les vacances de la Fête nationale, pourra t-on encore voyager à notre guise ? Et où ?

 

 

C'est bien tôt la Fête nationale, où avez-vous envie de voyager ?

Cette année, la Fête de la Mi-Automne tombe juste au même moment que la Fête nationale. C'est pourquoi les Chinois vont bénéficier de 8 longs jours fériés. Pour attirer autant de voyageurs que possible, tous les sites touristiques en Chine ainsi que les plate-formes de voyagistes en ligne ont successivement lancé toutes sortes de plans de promotion, comme la baisse du prix de billets d'entrée, ou la vente au rabais de voyages organisés, d'où la reprise évidente du marché touristique national. Dans cette haute saison, nombre de sites très populaires connaissent leur pic de réservations, avec la hausse du prix d'hôtels, chambres d'hôte et billets d'avion. Dans certains cas même, certains circuits touristiques sont trop fréquentés pour pouvoir obtenir une place.

La longue semaine d'or approche. Déjà, beaucoup de gens ont réservé leurs billets d'avion et hôtels, désirant depuis longtemps leur voyage. Les commerçants, eux bien entendu, se dépêchent de séduire le plus de clients possible. Par ailleurs, des entreprises touristiques, comme Ctrip, Qunar et Mafengwo, proposent plusieurs produits concernant ces longues vacances.

Selon Chen Nan, professeur de l'Institut d'industrie culturelle et de management du tourisme à l'Université du Henan, ces vacances de la Fête nationale favorisent de plusieurs manières le tourisme. En premier lieu, 8 jours suffisent bien pour voyager ailleurs. En deuxième lieu, grâce à la forte envie de la population chinoise de se déplacer, la demande de tourisme endiguée par l'épidémie de COVID-19 sera libérée. Enfin, le troisième facteur bénéfique consiste en la priorité donnée au développement du secteur touristique par les autorités gouvernementales à tous les échelons. Au fur et à mesure que l'épidémie se stabilise, les entreprises touristiques entament la reprise de l'activité. Et il est à noter que les voyages inter-régionaux en groupe sont graduellement autorisés.

Ces 8 jours de vacances s'avèrent une belle occasion pour les entreprises de voyagiste, qui ont depuis longtemps commencé à se préparer à la « guerre », comme on l'appelle. Par exemple, la plate-forme Ctrip possède actuellement plus de 4 000 agences de voyages, avec des milliers de produits touristiques en ligne, couvrant une dizaine de thèmes et de domaines sous-culturels. Quant à l'un de ses rivaux Fliggy, contrôlé par Alibaba, il a annoncé le lancement d'un plan de subvention à hauteur de 10 milliards de yuans qui couvrira d'abord 100 000 hôtels répartis dans 100 villes chinoises et puis, avant la Fête nationale, les déplacements en transports ainsi que les sites touristiques. En outre, n'oublions pas LY.com, qui met en place lui aussi un projet de subvention d'un milliard de yuans...

Dans le même temps, les agences de voyages hors ligne entrent aussi en compétition avec leurs confrères en ligne. D'après Yang Shuai, vendeur travaillant dans une boutique d'UTour Group Co., Ltd, UTour essaie, en privilégiant la qualité et le service personnalisé, d'offrir aux consommateurs une variété de choix, comme des voyages à destination du Gansu, du Zhejiang et du Tibet, chacun sous différents thèmes.

Enfin, la question qui préoccupe tout le monde : pourra t-on encore voyager à sa guise pendant les vacances du 1er octobre ? Dans le contexte où les voyages à l'intérieur du pays ne sont plus limités aujourd'hui, Zhang Wenhong nous donne quelques conseils. « Sachant que les cas confirmés de coronavirus ont disparu dans plus de 90% des régions chinoises, les voyages se déroulent en sécurité. Mais ça ne revient pas à dire qu'on peut désormais se passer de mesures antiépidémiques », a-t-il souligné. « Pour conclure, vous pouvez en ce moment retrouver 90% de votre vie normale, au sens propre. Mais est-ce qu'on peut voyager à volonté ? Cela, ça signifie la normalisation à 100%, soit la normalité totale. Ce n'est pas la nouvelle normalité. »

C'est bien tôt la Fête nationale, où avez-vous envie de voyager ?

Cette année, la Fête de la Mi-Automne tombe juste au même moment que la Fête nationale. C'est pourquoi les Chinois vont bénéficier de 8 longs jours fériés. Pour attirer autant de voyageurs que possible, tous les sites touristiques en Chine ainsi que les plate-formes de voyagistes en ligne ont successivement lancé toutes sortes de plans de promotion, comme la baisse du prix de billets d'entrée, ou la vente au rabais de voyages organisés, d'où la reprise évidente du marché touristique national. Dans cette haute saison, nombre de sites très populaires connaissent leur pic de réservations, avec la hausse du prix d'hôtels, chambres d'hôte et billets d'avion. Dans certains cas même, certains circuits touristiques sont trop fréquentés pour pouvoir obtenir une place.

La longue semaine d'or approche. Déjà, beaucoup de gens ont réservé leurs billets d'avion et hôtels, désirant depuis longtemps leur voyage. Les commerçants, eux bien entendu, se dépêchent de séduire le plus de clients possible. Par ailleurs, des entreprises touristiques, comme Ctrip, Qunar et Mafengwo, proposent plusieurs produits concernant ces longues vacances.

Selon Chen Nan, professeur de l'Institut d'industrie culturelle et de management du tourisme à l'Université du Henan, ces vacances de la Fête nationale favorisent de plusieurs manières le tourisme. En premier lieu, 8 jours suffisent bien pour voyager ailleurs. En deuxième lieu, grâce à la forte envie de la population chinoise de se déplacer, la demande de tourisme endiguée par l'épidémie de COVID-19 sera libérée. Enfin, le troisième facteur bénéfique consiste en la priorité donnée au développement du secteur touristique par les autorités gouvernementales à tous les échelons. Au fur et à mesure que l'épidémie se stabilise, les entreprises touristiques entament la reprise de l'activité. Et il est à noter que les voyages inter-régionaux en groupe sont graduellement autorisés.

Ces 8 jours de vacances s'avèrent une belle occasion pour les entreprises de voyagiste, qui ont depuis longtemps commencé à se préparer à la « guerre », comme on l'appelle. Par exemple, la plate-forme Ctrip possède actuellement plus de 4 000 agences de voyages, avec des milliers de produits touristiques en ligne, couvrant une dizaine de thèmes et de domaines sous-culturels. Quant à l'un de ses rivaux Fliggy, contrôlé par Alibaba, il a annoncé le lancement d'un plan de subvention à hauteur de 10 milliards de yuans qui couvrira d'abord 100 000 hôtels répartis dans 100 villes chinoises et puis, avant la Fête nationale, les déplacements en transports ainsi que les sites touristiques. En outre, n'oublions pas LY.com, qui met en place lui aussi un projet de subvention d'un milliard de yuans...

Dans le même temps, les agences de voyages hors ligne entrent aussi en compétition avec leurs confrères en ligne. D'après Yang Shuai, vendeur travaillant dans une boutique d'UTour Group Co., Ltd, UTour essaie, en privilégiant la qualité et le service personnalisé, d'offrir aux consommateurs une variété de choix, comme des voyages à destination du Gansu, du Zhejiang et du Tibet, chacun sous différents thèmes.

Enfin, la question qui préoccupe tout le monde : pourra t-on encore voyager à sa guise pendant les vacances du 1er octobre ? Dans le contexte où les voyages à l'intérieur du pays ne sont plus limités aujourd'hui, Zhang Wenhong nous donne quelques conseils. « Sachant que les cas confirmés de coronavirus ont disparu dans plus de 90% des régions chinoises, les voyages se déroulent en sécurité. Mais ça ne revient pas à dire qu'on peut désormais se passer de mesures antiépidémiques », a-t-il souligné. « Pour conclure, vous pouvez en ce moment retrouver 90% de votre vie normale, au sens propre. Mais est-ce qu'on peut voyager à volonté ? Cela, ça signifie la normalisation à 100%, soit la normalité totale. Ce n'est pas la nouvelle normalité. »

 


Source: le Quotidien du Peuple en ligne
Mis à jour le 24-9-2020

 

 
     
     
     
     
 
     
 
     
     
     
 

Office National du Tourisme de Chine à Paris
15, Rue de Berri 75008 Paris France - Tél.: 01 56 59 10 10 - Fax: 01 53 75 32 88

Copyright © 2003-2020, Tous Droits Réservés