Home > Actualité  
 
 
     
 
 

Le nombre de touristes étrangers en Chine en hausse depuis 2015

 

 

Selon un rapport publié le 27 novembre par l'Académie du tourisme de Chine, le nombre de touristes étrangers visitant la partie continentale de la Chine continue de croître, soulignant que le marché du tourisme récepteur avait rebondi après les trois années de déclin enregistrées de 2011 à 2014.


En 2018, le nombre de voyages entrants effectués par des visiteurs de pays étrangers -ainsi que de Hong Kong, Macao et Taiwan- sur la partie continentale de la Chine a atteint 141 millions, soit une augmentation de 1,2% par rapport à l'année précédente. Les revenus générés par le secteur ont également augmenté, atteignant environ 127 milliards de dollars l'an dernier ; ils devraient dépasser les 130 milliards de dollars cette année.


« L'Asie reste le principal fournisseur de voyageurs sur le continent », a indiqué le 27 novembre Liu Xiangyan, chercheur à l'Académie, lors d'une conférence de presse à Beijing. « Les régions comme Hong Kong, Macao et Taïwan sont essentielles au tourisme récepteur dans la partie continentale, environ 78% des voyageurs entrant venant de ces régions. En ce qui concerne les visiteurs étrangers, les ressortissants des pays asiatiques représentent 60% des étrangers visitant la partie continentale de la Chine », a-t-il précisé.


Selon le rapport, les 10 principales sources de voyageurs en 2018 étaient Hong Kong, Macao, le Myanmar, le Vietnam, Taïwan, la Corée du Sud, le Japon, les États-Unis, la Russie et la Mongolie.


Parallèlement, un rapport sur le tourisme récepteur publié par l'Alliance mondiale du tourisme en septembre a montré que les voyageurs en provenance de Hong Kong avaient effectué 7,9 millions de voyages sur la partie continentale de la Chine l'an dernier, en baisse de 0,5% par rapport à l'année précédente. En revanche, le nombre de voyages effectués par les voyageurs en provenance de Macao a augmenté de 2%, ceux de Taïwan de 4,5% et ceux des visiteurs étrangers de 4,7%.


Dai Bin, président de l'académie, a déclaré que le marché du tourisme récepteur a été touché par le ralentissement économique consécutif à la crise financière mondiale de 2008. « La situation s'est améliorée depuis 2015 », a-t-il toutefois noté. « Nous avons survécu à la période la plus difficile », a-t-il dit, ajoutant que des efforts supplémentaires étaient nécessaires pour améliorer les offres de tourisme récepteur, disant que les titans du tourisme et les petites et moyennes agences de voyages devaient être encouragés à ouvrir des magasins dans le secteur ou à offrir davantage de services de tourisme réceptif.


« Prenons l'exemple de la politique des visas. Nous proposons désormais aux étrangers des services de transit sans visa de 72 heures ou de 144 heures, mais il conviendrait de fournir des informations plus détaillées, telles que des remboursements de taxes, afin de leur garantir de bonnes expériences de voyage », a-t-il déclaré. « De plus, nous avons besoin d'un plus grand nombre d'entreprises basées sur le tourisme récepteur qui fonctionnent selon les principes du marché, qu'il s'agisse de grandes ou de petites entreprises. Elles méritent l'attention du gouvernement et sont utiles tant qu'elles sont utiles au développement du tourisme récepteur », a-t-il conclu.
 

 


Source: le Quotidien du Peuple en ligne
Mis à jour le 3-12-2019
 

 
     
     
     
     
 
     
 
     
     
     
 

Office National du Tourisme de Chine à Paris
15, Rue de Berri 75008 Paris France - Tél.: 01 56 59 10 10 - Fax: 01 53 75 32 88

Copyright © 2003-2019, Tous Droits Réservés