Home > Actualité  
 
 
     
 
 

Les compagnies aériennes en quête de services supplémentaires payants pour augmenter leurs revenus

 

Une hôtesse de l'air de la compagnie aérienne chinoise Spring Airlines prépare de la nourriture pour les passagers. La compagnie aérienne ne fournit pas de repas gratuits en vol à ses voyageurs en classe économique, mais les passagers peuvent réserver et acheter des plats prépayés en ligne. (Photo / China News Service)

 

Selon les experts du secteur, les surclassements de cabine, les repas en vol pré-réservés, les contrôles de sécurité et les embarquements prioritaires ainsi que d'autres services supplémentaires seront bientôt plus courants pour la plupart des passagers en Chine.

En raison de politiques et de réglementations plus souples sur les services auxiliaires payants, affirment-ils, les compagnies devraient générer davantage de revenus grâce à ces services.

En Chine, des compagnies aériennes plus petites et low-cost, telles que Tianjin Airlines, Spring Airlines et Lucky Air, s'efforcent activement d'exploiter davantage de services auxiliaires, tels que la pré-réservation de services de restauration et d'enregistrement de bagages payants. Les transporteurs publics ont toutefois fait preuve de plus de prudence et ne proposent que des options telles que la sélection de sièges prépayés sur les vols internationaux.

Au cours de la dernière décennie, les revenus accessoires des 10 principaux transporteurs avec la plus forte proportion de ces revenus sont passés de 2,1 milliards de dollars en 2007 à 29,7 milliards de dollars en 2017, avec un taux de croissance annuel composé de 30%.

Selon IdeaWorksCompany, un cabinet de conseil américain, United Airlines, Delta Air Lines, American Airlines, le groupe Air France-KLM, le groupe Lufthansa et Air Canada figurent respectivement dans le top six.

D'après le cabinet de conseil Roland Berger, les revenus accessoires des compagnies aériennes publiques chinoises, notamment Air China, China Southern Airlines et China Eastern Airlines, représentent quant à eux 4% de leurs revenus totaux, soit moins que la moyenne de 10% des transporteurs mondiaux.

Par ailleurs, une enquête a révélé que les voyageurs chinois étaient plus que disposés à payer pour des services de surclassement de cabine aux portes d'embarquement ou après leur embarquement dans un avion, en particulier lorsqu'ils ont acheté des billets d'avion avec de gros rabais, mais de nombreuses compagnies aériennes ne fournissent pas suffisamment de services de ce genre, a montré une enquête de Carnoc, un important portail de sites Internet sur l'aviation civile en Chine. « L'enquête indique quels types de services peuvent être fournis pour améliorer les services auxiliaires, en se basant sur l'opinion des voyageurs », a précisé M. Yu.

 

 


Source: le Quotidien du Peuple en ligne
Mis à jour le 5-12-2018

 

 
 

 

 
     
     
     
     
 
     
 
     
     
     
 

Office National du Tourisme de Chine
15, Rue de Berri 75008 Paris France - Tél.: 01 56 59 10 10 - Fax: 01 53 75 32 88

Copyright © 2003-2018, Tous Droits Réservés