Home > Actualité  
 
 
     
 
 

Prospérité sur le plateau : le Tibet accueille 30 millions de touristes en 2020 malgré la pandémie

 

 

Les coureurs et les spectateurs d'un marathon à Nyingchi, dans la région autonome du Tibet (sud-ouest de la Chine), s'accorderaient sans doute à dire que le magnifique Grand Canyon du fleuve Yarlung Zangbo et le mont Namjagbarwa, embrassant les nuages, font de cette course l'une des plus belles du monde.

"Le paysage sur le plateau et le charme unique de la région frontalière font le bonheur de tous", explique Su Qi, un touriste de la province chinoise du Guangdong (sud).

Couvrant une superficie de plus de 1,2 million de kilomètres carrés, le Tibet fascine les touristes chinois et étrangers par ses paysages à couper le souffle, notamment les montagnes de l'Himalaya et les prairies du nord.

Bien que le tourisme dans le monde entier ait été touché par la pandémie de COVID-19 l'année dernière, le Tibet est resté une destination touristique populaire, en partie grâce à l'efficacité de ses mesures de prévention et de contrôle de l'épidémie.

Au cours des trois premiers trimestres de 2020, la région a accueilli plus de 32 millions de touristes, et ses recettes touristiques ont totalisé quelque 33,5 milliards de yuans (environ 5,1 milliards de dollars), grâce à une reprise du tourisme au cours des six premiers mois.
 


Après que le ministère de la Culture et du Tourisme a donné son feu vert à la reprise des voyages de groupes nationaux en juillet, les touristes ont afflué au Tibet.

Durant les sept premiers jours des congés de huit jours de la Fête nationale en octobre 2020, le Tibet a accueilli plus de 1,77 million de touristes chinois et étrangers, soit une augmentation de 11,45% par rapport à la même période en 2019. Les recettes touristiques ont atteint 935 millions de yuans, en hausse de 14% en comparaison avec 2019.

La commodité des transports a également contribué à cette croissance.

Plus de 100.000 kilomètres d'autoroutes avaient été construits au Tibet fin 2019. Début novembre, les travaux du chemin de fer Sichuan-Tibet ont commencé, et les aéroports dans des lieux tels que la préfecture d'Ali et la ville de Qamdo sont en cours de rénovation ou d'agrandissement.

"Le Tibet n'est plus très loin", indique Wang Songping, chef du département du développement touristique régional.

De plus, pour tenter de stimuler davantage le tourisme hivernal et d'augmenter le nombre de visiteurs dans le nord de la région, le Tibet a introduit plusieurs itinéraires de voyage et a réduit le prix des billets et des hôtels.

A l'avenir, le Tibet promouvra un tourisme intelligent, réduira le coût pour les touristes et améliorera la commodité des voyages, a ajouté M. Wang.

En outre, grâce au tourisme, le Tibet soutient les industries locales et augmente les revenus locaux. Cela signifie que le tourisme profite également aux habitants.

 


Source: Xinhua
Mis à jour le 25-1-2021

 

 
     
     
     
     
 
     
 
     
     
     
 

Office National du Tourisme de Chine à Paris
15, Rue de Berri 75008 Paris France - Tél.: 01 56 59 10 10 - Fax: 01 53 75 32 88

Copyright © 2003-2021, Tous Droits Réservés