Home > Actualité  
 
 
     
 
 

Le Xinjiang veut attirer plus de touristes

 

 

Cette année, la région autonome ouïgoure de Xinjiang prévoit d’attirer 300 millions de visiteurs dans le cadre de ses efforts pour faire du tourisme un secteur essentiel soutenant le développement économique, alors que la région est parvenue à endiguer de manière effective le terrorisme et l’extrémisme religieux.


Le Xinjiang, qui est réputé pour sa beauté naturelle et la diversité de ses cultures, a toujours été une destination de choix pour les touristes. Toutefois, la région avait été frappée pendant un temps par des attaques terroristes fréquentes menées par des extrémistes religieux et des séparatistes. Les inquiétudes en matière de sécurité avaient faire fuir de nombreux voyageurs.


Grâce à la mise en œuvre d’une série de mesures pour lutter contre le terrorisme et l’extrémisme religieux, pas une seule attaque terroriste n’est survenue dans la région depuis plus de trois ans. En conséquence, le tourisme − qui est considéré comme un indicateur de la situation sociale de la région − a enregistré un essor considérable. Le Xinjiang a reçu plus de 200 millions de touristes en 2019, soit une hausse de 41,6 % en glissement annuel, a déclaré Shohrat Zakir, le président du gouvernement régional, en remettant son rapport de travail gouvernemental le 6 janvier. De plus, la région travaille à s’assurer que la population locale puisse bénéficier des retombées du tourisme, ayant l’opportunité d’augmenter ses revenus en participant au développement touristique, a-t-il souligné.


Par ailleurs, la Préfecture autonome kazakhe d’Ili, réputée pour ses vastes prairies dans la vallée de la rivière Ili, a rédigé un plan de développement touristique en 2019 pour soutenir le développement futur du secteur, dont le potentiel est colossal, affirme Kurmash Yisjon, le préfet. La préfecture a reçu 59,7 millions de visites touristiques en 2019, soit une hausse de 45 % en glissement annuel. « Le tourisme est devenue une force motrice dans le développement durable de la préfecture. Nous prévoyons d’utiliser les réseaux sociaux pour mieux promouvoir la beauté et les expériences uniques d’Ili », explique le préfet.


La préfecture d’Altay a également enregistré une hausse de 45 % dans le nombre de visites touristiques effectuées en 2019. Les revenus engendrés par le tourisme ont atteint les 36,4 milliards de yuans (4,74 milliards d’euros), soit une augmentation de 64,6 % en glissement annuel, révèle Hadan Kabin, un haut fonctionnaire de la préfecture. « La préfecture, qui est riche en ressources de neige, prévoit de stimuler encore le tourisme hivernal, qui constitue traditionnellement la saison basse pour le Xinjiang », précise-t-il.


Dans le même temps, la capitale régionale Ürümqi est en train de devenir une destination internationale privilégiée pour les sports d’hiver, grâce à la construction d’un complexe touristique international des nouvelles Routes de la soie visant à attirer les touristes du monde entier, a fait savoir Yasen Sidik, le maire d’Ürümqi. La ville a accueilli 67,3 millions de touristes entre janvier et octobre de l’année dernière, enregistrant une hausse de 50 % en glissement annuel.


La région compte actuellement 13 sites touristiques ayant le label 5A (le niveau le plus haut dans le système de notation des attractions touristiques de Chine) et les candidatures de 16 autres sites sont actuellement en train d’être étudiées pour intégrer cette catégorie.

 

 


Source : china.org.cn
Mis à jour le 17-1-2020

 

 
     
     
     
     
 
     
 
     
     
     
 

Office National du Tourisme de Chine à Paris
15, Rue de Berri 75008 Paris France - Tél.: 01 56 59 10 10 - Fax: 01 53 75 32 88

Copyright © 2003-2020, Tous Droits Réservés