Home > Dossier  
 
 
     
 
 

Sichuan : le « village de la falaise » attire les touristes avec ses échelles en rotin

 

 

La série d'échelles en rotin, qui étaient auparavant le seul moyen de monter et descendre pour 500 villageois vivant au sommet d'une falaise, est aujourd'hui devenue une attraction touristique dans la préfecture autonome Yi de Liangshan, dans la province du Sichuan (sud-ouest de la Chine).

La vie dans ce qui a été qualifié de « village de la falaise » a attiré l'attention du pays pour la première fois en mai 2016, lorsqu'un journal chinois a publié un ensemble de photos montrant des étudiants escaladant la falaise de 1 400 mètres sur des échelles en rotin.

Après que les habitants aient refusé de quitter le site malgré les difficultés rencontrées, le gouvernement local a dépensé 1 million de yuans (147 000 dollars) pour ajouter une échelle en acier dotée d'une main courante permettant de réduire le temps de trajet de trois heures à une. China Telecom a suivi avec un investissement de 1,5 million de yuans pour apporter le service de téléphonie mobile et Internet au village.

Ces changements sont conformes à la discussion que le président Xi Jinping a eue le 8 mars 2017 avec des délégués du Sichuan lors de la session annuelle de l'Assemblée populaire nationale. Après avoir appris la vie difficile des habitants du village, Xi Jinping a déclaré aux délégués que le processus de lutte contre la pauvreté nécessitait des politiques adaptées et des mesures précises, voire parfois de la patience et une précision méticuleuse, comme une « broderie ».

Tous les changements ont eu pour conséquence non seulement une plus grande facilité de vie, mais également davantage de possibilités d'augmenter les revenus des habitants.

Ainsi, selon Ahke Jiushe, responsable au gouvernement du comté de Zhaojue, qui administre le village, lors de la célébration du Nouvel An chinois de cette année, des centaines de touristes ont visité le village, qui dispose désormais d'un hôtel avec eau chaude pour les douches et des connexions Wi-Fi.

L'intérêt des touristes a également incité une entreprise de Chengdu à investir davantage dans les ressources de la région, telles que les canyons, les grottes karstiques, les sources thermales et les forêts primitives.

Mou'se Subure, un jeune villageois Yi, passe de trois à quatre heures à diffuser des émissions liées à des spécialités de la ville telles que les poivrons, les noix et le miel. Sa campagne de marketing faite maison s'est avérée un moyen efficace de stimuler les ventes. Mo'se Labo, un autre villageois Yi, utilise quant à lui l'Internet pour vendre son talent particulier -sauter d'un rocher à l'autre sur la montagne et franchir un pont suspendu au-dessus d'une rivière. L'ancien agriculteur gagne aujourd'hui 100 yuans pour une émission en direct de 30 minutes.

Quant aux élèves qui avaient été photographiés peinant sur la falaise, ils apprécient maintenant leur nouveau monde avec l'achèvement d'une école de cinq étages au début de l'année dernière.

 


Source : le Quotidien du Peuple en ligne
Mis à jour le 27-2-2019


 

 
     
     
     
     
 
     
 
     
     
     
 

Office National du Tourisme de Chine
15, Rue de Berri 75008 Paris France - Tél.: 01 56 59 10 10 - Fax: 01 53 75 32 88

Copyright © 2003-2019, Tous Droits Réservés