Home > Dossier  
 
 
     
 
 

L'initiative « Une Ceinture, une Route » va faciliter les déplacements professionnels

 

 

Selon Qu Yunhai, directeur adjoint de l'administration, « Avec le développement croissant de l'initiative, les échanges entre la Chine et les pays ou régions impliqués dans l'initiative "Une Ceinture, une Route" continuent de s'intensifier ». Depuis 2013, le nombre de personnes entrant et sortant de Chine a augmenté en moyenne de 6,3% par an, a-t-il déclaré le 28 avril.


Des canaux spéciaux ont été ouverts le 28 avril dans 12 aéroports et 6 points de passage terrestres afin de fournir des services de contrôle frontaliers pratiques pour les personnes impliquées dans des projets de construction ou participant à des activités liées aux pays riverains de l'initiative « Une Ceinture, une Route », a annoncé l'administration.


Les aéroports sont situés dans les municipalités de Beijing, Shanghai et Chongqing, à Xiamen et Quanzhou, dans la province du Fujian, à Guangzhou et Shenzhen, dans la province du Guangdong, à Chengdu, dans la province du Sichuan, à Kunming, dans la province du Yunnan, à Urumqi dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang, à Zhengzhou, dans la province du Henan, et à Xi'an, dans la province du Shaanxi.


Les points de passage terrestres sont Manzhouli et Ereenhot dans la région autonome de Mongolie intérieure, Khorgos dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang, la Passe de l'Amitié et Dongxing dans la région autonome Zhuang du Guangxi, et Mohan, dans la province du Yunnan.


Xiang Yongjun, chef du département de contrôle des frontières à l'administration, a souligné que les aéroports disposent de nombreuses routes aériennes internationales et que les points de passage terrestres permettent le passage des personnes et des marchandises vers les pays voisins.


Ces mesures, affirme-t-il, permettront à ces aéroports et à ces points de passage de mieux faciliter les échanges et le commerce entre la Chine et d'autres pays.


Les étrangers invités en Chine à participer à des activités liées à l'initiative « Une Ceinture, une Route » peuvent demander un visa express. Pour les étrangers participant à des projets liés à l'initiative qui doivent rester en Chine, les délais de traitement des documents ont été réduits de 15 à 5 jours ouvrables pour la délivrance de permis de séjour temporaires, y compris pour les conjoints et les enfants, a annoncé l'administration.


Pour les membres d'équipage étrangers engagés dans des transports maritimes liés à l'initiative « Une Ceinture, une Route », s'ils ont besoin de demander un certificat de résidence temporaire en Chine, les délais de traitement seront réduits de sept à trois jours ouvrables, a encore précisé l'administration.


« Face à une activité maritime internationale croissante, la demande en main-d'œuvre est forte. De nombreux membres d'équipage changeront de poste en Chine et prendront d'autres moyens de transport pour quitter le pays », a dit Jia Tongbin, un responsable de l'administration chargée de la gestion des étrangers.


« Certains ports sont situés dans des villes sans vols internationaux, et les membres d'équipage étrangers doivent demander des certificats pour rester ou se rendre dans d'autres villes ou pays après leur quart de travail », a-t-il dit, ajoutant que les certificats seront délivrés le jour même de l'approbation dans les cas d'urgence concernant les membres d'équipage étrangers, a-t-il ajouté.


Enfin, les départements de la sécurité publique fourniront également des services de passeport spéciaux aux employés chinois des entreprises participant à des projets de construction dans les pays riverains de l'initiative « Une Ceinture, une Route » en réduisant les délais de traitement, a dit l'administration.

 

 


Source: le Quotidien du Peuple en ligne
Mis à jour le 2-5-2019

 

 
     
     
     
     
 
     
 
     
     
     
 

Office National du Tourisme de Chine à Paris
15, Rue de Berri 75008 Paris France - Tél.: 01 56 59 10 10 - Fax: 01 53 75 32 88

Copyright © 2003-2019, Tous Droits Réservés