Home > Dossier  
 
 
     
 
 

Le tourisme prospère dans les pâturages écologiques du nord de la Chine


 

Les vastes prairies de la région autonome de Mongolie intérieure (nord de la Chine) sont devenues vertes. Sur un pâturage, le berger Hungerbator vient de finir les préparatifs en rénovant et nettoyant une dizaine de yourtes pour la prochaine saison touristique. Les yourtes sont des tentes rondes qui sont les habitations traditionnelles mongoles.

Avec sa famille, Hungerbator gère un pâturage écologique d'une superficie d'environ 900 hectares dans la bannière de Jarud, en Mongolie intérieure.

Parallèlement à l'élevage des bœufs et des moutons, le tourisme se développe dans les prairies. Les activités de divertissement uniques pour les groupes nomades comme l'équitation et le tir à l'arc attirent beaucoup de touristes. Ils peuvent aussi faire l'expérience de nourrir des vaches, de traire des vaches et de préparer du thé au lait avec les bergers.

Cependant, cette terre fertile et vibrante était autrefois très différente. En 2014, la désertification était étendue gravement en raison de précipitations insuffisantes et du sur-pâturage.

En réponse, le gouvernement local a encouragé les éleveurs à mettre en œuvre des plafonds du nombre de moutons en fonction de la capacité des prairies et à augmenter l'élevage de bovins. Le gouvernement les a également encouragés à développer d'autres formes d'activités économiques.
 


Aujourd'hui, un total de 111 000 hectares de prairies ont été restaurés et 95 000 hectares de terres désertifiées sont placés sous la gestion du gouvernement de la bannière de Jarud.

En 2017, Hungerbator a saisi l'opportunité de démarrer une entreprise touristique. « Le tourisme écologique ne nuit pas à l'écologie des prairies et est rentable. En plus, je peux me faire plus d'amis », a-t-il dit.

Pour soutenir son entreprise en démarrage, le gouvernement local a construit trois yourtes de toilettes pour touristes à proximité de son pâturage.

Le changement d'éleveur à celui d'opérateur touristique a apporté à Hungerbator plus qu'un revenu plus élevé. En 2019, son pâturage a reçu entre 300 et 400 touristes par jour pendant la saison touristique, rapportant près de 500 000 yuans (77 750 dollars). Malgré l'impact de la COVID-19, cette destination touristique a enregistré un chiffre d'affaires de 200 000 yuans l'année dernière.

À Tongliao, dans le comté de la bannière de Jarud, où 51% des habitants sont des Mongols, de plus en plus d'éleveurs comme Hungerbator choisissent les voies vertes de haute qualité vers la prospérité.

Le gouvernement de la bannière de Jarud compte actuellement 332 fermes d'élevage à grande échelle et 775 pâturages écologiques de forme familial. L'année dernière, le revenu disponible par habitant des agriculteurs et éleveurs locaux a atteint 18 402 yuans.

Quant à l'avenir, Hungerbator prévoit de moderniser ses installations touristiques et d'exploiter plus profondément sur le marché des spécialités locales comme les produits laitiers.

 


Source: le Quotidien du Peuple en ligne
Mis à jour le 18-6-2021

 

 
     
     
     
     
 
     
 
     
     
     
 

Office National du Tourisme de Chine à Paris
15, Rue de Berri 75008 Paris France - Tél.: 01 56 59 10 10 - Fax: 01 53 75 32 88

Copyright © 2003-2021, Tous Droits Réservés