Home > Dossier  
 
 
     
 
 

Le métro de Beijing prend des mesures pour garantir la sécurité des usagers

 

 

Le travail a repris à Beijing depuis le 10 février, après les congés de la Fête du Printemps. Afin de faire face aux flux de la rentrée, la société du métro de Beijing a continué de renforcer le travail de prévention et de contrôle de l’épidémie afin d’accompagner la capitale chinoise dans cette bataille.


Selon la Société d’exploitation du métro de Beijing, les mesures de désinfection et de ventilation ont été renforcées sur toutes les lignes relevant du métro de Beijing. Les zones publiques des stations de métro sont désinfectées cinq fois par jour, et le matériel de contrôle de sécurité, la billetterie en libre-service et les guichets le sont toutes les heures. Les rames sont désinfectées à l’entrée et à la sortie de leur aire de stationnement. La ventilation de la zone publique entre chaque station et la section du tunnel est assurée 22 heures par jour. Pendant la circulation des rames, les wagons sont continuellement ventilés au niveau maximum.


Afin d'améliorer davantage la prévention et le contrôle de l’épidémie, le métro de Beijing mesure la température corporelle sur l'ensemble du réseau. Les grandes stations en termes de flux d'usagers et les pôles d’échange, telles que les stations Gare de Beijing, Gare de Beijing-Ouest, etc. utilisent des thermomètres à imagerie thermique non coordonnés pour mesurer la température. Si la température est anormale, une alarme se déclenche automatiquement. Les autres stations utilisent des thermomètres portables, et en cas de température corporelle anormale, un confinement temporaire sera effectué et le 120 ou 999 sera contacté pour envoyer la personne à l’hôpital. De plus, un agent est un charge de rappeler aux passagers entrants de se protéger et de porter un masque tout au long du trajet, et de persuader ceux qui ne portent pas de masque de quitter les lieux.
 

Avant l'épidémie, le flux normal de passagers sur l'ensemble du réseau en semaine était d'environ 12 millions. La période de pointe dure deux heures, avec le pic du matin et du soir. Bien que le flux de passagers ait progressivement augmenté depuis la Fête du Printemps, il est encore relativement fluide. Selon le métro de Beijing, au 13 février, le flux total d’usagers n’était que d’environ 10 % du flux ordinaire. Une étude prévisionnelle concernant le retour au travail, la rentrée scolaire et la fin de l'épidémie montre que la fréquentation devrait être inférieure à ce qu’elle est en période ordinaire en semaine. Néanmoins, le métro de Beijing continuera de prendre des mesures exceptionnelles pour contrôler et réduire le taux de fréquentation dans les stations et les rames, répondre à l'augmentation du flux d’usagers et assurer leur sécurité dans les déplacements.


Le métro de Beijing va éditer des cartes d'exploitation des trains en fonction de la capacité de transport maximale et surveillera le taux maximal de fréquentation des rames en temps réel dans toutes les stations du réseau. Dans le même temps, sur les sections ayant un taux de fréquentation élevé, des rames temporaires seront ouvertes en temps opportun. Si cela s’avère nécessaire, la circulation sera limitée dans les stations distales pour équilibrer le taux maximal de fréquentation des sections concernées et assurer ainsi la sécurité des usagers.

 

 


Source:china.org.cn
Mis à jour le 17-2-2020

 

 
     
     
     
     
 
     
 
     
     
     
 

Office National du Tourisme de Chine à Paris
15, Rue de Berri 75008 Paris France - Tél.: 01 56 59 10 10 - Fax: 01 53 75 32 88

Copyright © 2003-2020, Tous Droits Réservés