Home > Dossier  
 
 
     
 
 

Hainan : une destination touristique florissante

 

 

Hainan, la fameuse province insulaire de la Chine, suscite une fois de plus l'attention du monde entier alors qu'il s'y tient le Forum de Boao pour l'Asie qui accueille dirigeants politiques, scientifiques et chefs d'entreprise.

Le forum qui s'est ouvert dimanche se déroulera jusqu'au 11 avril.

Mais cette année, le bourg de Boao, situé sur la côte est de l'île, a fait peau neuve pour accueillir les participants et veut leur offrir un séjour inédit.

Il y a 30 ans, quand l'île de Hainan est devenue une province chinoise, Boao était un petit village de pêcheurs peu connu et endormi. À l'époque, nous étions en 1988. Et même après l'organisation réussie du premier Forum de Boao dans le bourg en 2001, le nom de cette localité est malgré tout resté obscure pour beaucoup.

De nombreuses opportunités se sont présentées sur le chemin de la ville depuis plusieurs années. En effet, la province du Hainan s'est efforcée de développer le tourisme et de faire de ce secteur d'activité la colonne dorsale de l'économie de l'île. La province s'est ainsi imposée comme une destination touristique internationale et est devenue en 2016 la première zone pilote de Chine à proposer des circuits traversant toute la province, un exemple typique de réforme orientée sur l'offre dans le secteur du tourisme.

Les opportunités ont créé des périodes extrêmement importantes pour le bourg de Boao qui compte aujourd'hui environ 30 000 habitants. En effet, le bourg est parvenu à accueillir un nombre croissant d'évènements internationaux.

En 2017, Qionghai, la ville à laquelle appartient la commune de Boao, a lancé un thème de « ville fleurie » afin de moderniser l'ensemble des activités de tourisme ainsi que les services qui relèvent de ce secteur.

Selon des responsables locaux, le plan prévoit qu'un total de 2,26 millions de yuans (291 millions d'euros) soient mis sur la table pour aider à moderniser les infrastructures de base et pour embellir les paysages que traversent les routes de l'île.

Les progrès sont là. L'année dernière, 68 conférences, chacune accueillant plus de 500 participants, se sont tenues dans le bourg, soit le double de l'année précédente.

Plusieurs grandes entreprises comme Country Garden Group et Sunac China Holdings vont investir 300 millions de yuans pour financer la promotion de la marque « ville fleurie ».

« Cela vaut bien d'y rester plusieurs jours, notamment pour les magnifiques paysages de jardin et le cadre de vie rural », confie Chen Caiyuan, un touriste originaire du Hebei. « Hôtels, supermarchés, restaurants… tout ce dont vous avez besoin y est. »

Sun Ying, directeur du Comité chargé du développement touristique du Hainan, affirme que l'île évolue rapidement.

« Pour poursuivre le développement de son secteur touristique intégré, le Hainan accélère la construction de villes touristiques, de bourgs de caractère et de jolis villages », explique Sun. Il ajoute que la province va promouvoir le tourisme rural grâce aux 100 bourgs de caractère et aux 1 000 villages qu'abrite l'île.

Le tourisme rural à Hainan est également en plein essor. L'année dernière, 9,5 millions de touristes ont visité les zones rurales de l'île, ce qui représente 14% de l'ensemble des visiteurs et avec une hausse de 16,8% par rapport à l'année précédente. Ces touristes ont rapporté plus de 2,8 milliards de yuans à l'économie locale.

Li Jun, vice-secrétaire du PCC de la province, explique que des « fermes en partage » seront construites pour accélérer le développement du tourisme rural et pour apporter une expérience de voyage enrichie.

La ferme du mont Dahuang, située à Danzhou dans l'ouest de l'île, fait partie de ces fermes promues par les autorités.

L'exploitation qui s'étend sur 49 hectares propose aux touristes un large éventail de sorties : lacs, montagnes et forêts, mais aussi des dégustations de 17 produits fermiers à partager comme les longan, les litchis et les noix de coco. La ferme propose aussi des poulets élevés en plein air, des œufs et du poisson à déguster dans des auberges construites en bois aux senteurs de rose.

« Pour 2 000 yuans, vous pouvez devenir propriétaire d'un arbre longan pendant un an. Nous fournissons de l'aide pour veiller sur l'arbre et pour s'assurer qu'il donne des fruits. Ensuite, quand vient la récolte, nous livrons les fruits à ceux qui ont acheté l'arbre », explique Lu Guiling, le propriétaire de la ferme.

Plusieurs autres expériences pittoresques font le bonheur des touristes : les loisirs de jardin et le cadre de vie typiquement rural proposés dans le village de Beireng, situé près de Boao ; une visite dans les rizières du parc Sanya ; ou encore le parc national d'agriculture tropical de Guilinyang où les visiteurs peuvent planter fruits et légumes ; sans oublier la possibilité de découvrir la culture des minorités ethniques qui est présente dans toute l'île.



Source: le Quotidien du Peuple en ligne
Mis à jour le 12-4-2018

 

 
     
     
     
     
 
     
 
     
     
     
 

Office National du Tourisme de Chine
15, Rue de Berri 75008 Paris France - Tél.: 01 56 59 10 10 - Fax: 01 53 75 32 88

Copyright © 2003-2018, Tous Droits Réservés