Home > Dossier  
 
 
     
 
 

Haute gastronomie : les restaurants chinois de plus en plus nombreux

 

 

Selon le classement « La Liste », qui sera publié la semaine prochaine, le Japon et la Chine comptent plus des meilleurs restaurants du monde que n'importe quel autre pays.

Bien que ce classement d'origine française souligne que le restaurant phare de Guy Savoy en bord de Seine à Paris est le meilleur au monde pour la deuxième année consécutive, et que la cuisine française domine le top 100, la grande tendance est l'émergence de la grande cuisine chinoise.

« La montée en puissance de la Chine est la grande nouvelle », a déclaré Jorg Zipprick, qui a mouliné les chiffres pour le « guide des guides », qui s'est imposé il y a trois ans comme un rival « plus scientifique et plus fiable » du classement britannique « 50 Best Restaurants ».

Le Japon reste en tête du classement avec 138 restaurants parmi les 1 000 premiers du classement français, qui regroupe les avis des guides, des journaux et des sites Internet, notamment TripAdvisor, mais la Chine comble rapidement le fossé avec 123 établissements.

« Jusqu'à présent, la Chine a été l'un des pays où les données ont été les plus difficiles à obtenir », a déclaré M. Zipprick à l'AFP, mais l'essor des guides gastronomiques locaux a changé la donne.

« L'Asie compte beaucoup plus de restaurants que l'Europe et il est logique que "La Liste" en tienne compte », a-t-il ajouté.

L'institution tokyoïte « Kyubey », dont les sushis sont réputés pour être à la fois « extraordinaires et à un prix raisonnable », a pris la troisième place après « Le Bernardin », un restaurant de poisson new-yorkais dirigé par Eric Ripert, un chef américain d'émissions télévisées récompensé.

Deux autres restaurants de la capitale japonaise sont entrés dans le top 20, le minuscule « Kyo Aji » et la somptueuse salle à manger du chef français Joël Robuchon, installée dans un château français reconstruit.

Ils sont suivis par le restaurant chinois le plus haut placé, le « Huai Yang Fu » d'Andingmen à Beijing, dont la spécialité est un plat de porc rôti que prisait particulièrement le Président Mao.

Bien qu'il n'y ait pas de changement spectaculaire au sommet de la liste, il y a tout de même trois nouveaux venus dans le top 10, notamment « The French Laundry », un ancien saloon qui se trouve dans la Napa Valley, en Californie. L'auteur de « Kitchen Confidential » Anthony Bourdain l'a qualifié de « meilleur restaurant du monde et de la période ».


Source: le Quotidien du Peuple en ligne
Mis à jour le 1-12-2017

 

 
     
     
     
     
 
     
 
     
     
     
 

Office National du Tourisme de Chine (CNTA)
15, Rue de Berri 75008 Paris France - Tél.: 01 56 59 10 10 - Fax: 01 53 75 32 88

Copyright © 2003-2017, Tous Droits Réservés